Présence chréttienne au Maroc

 

Présence chrétienne au Maroc

Parler des chrétiens au Maroc n’est pas ordinaire. Voici peu, le sujet était encore tabou. Il a fallu, ces derniers mois, la publication dans la presse marocaine et internationale de dossiers sur cette question pour que beaucoup s’interroge sur cette réalité.

Aujourd’hui, deux historiens, l’un marocain et musulman, l’autre chrétien et français, nous invitent à prendre du recul sur l’actualité et à nous inscrire dans la longue durée pour mieux connaître ce qu’a été la présence chrétienne au Maroc tout au long des deux derniers siècles.

Comme l’écrit dans sa préface Brahim Boutaleb, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Mohammed V de Rabat, les Marocains ont besoin de « relire avec sérénité cette page de notre histoire contemporaine que nos historiens passaient habituellement sous silence ». Dans ce livre, il s’agit moins de l’histoire des chrétiens au Maroc que de leur présence au moment où la souveraineté du pays a été mise entre parenthèses par des puissances chrétiennes venus dans le cadre de l’expansion coloniale de l’Europe occidentale.

Présente au Maroc pour soutenir la foi de ses croyants, militaires ou civils, l’Eglise se pose la question, dans les années vingt, d’une évangélisation de la population locale. Mais les plus lucides des cadres chrétiens comprennent que leur présence n’a pas tant une visée de prosélytisme que d’un vivre ensemble fait de charité et de compassion, de partage et d’émulation. La figure de Mgr Louis-Amédée Lefèvre en est la parfaite illustration. Au lendemain de l’Indépendance, de plus de 400.000 membres, la communauté chrétienne se réduit à seulement quelques dizaines de milliers. Elle se fait discrète et inscrit son action aux côtés des Marocains dans une belle collaboration à l’essor du pays, en particulier dans la vie associative.

A travers ce livre très documenté, le lecteur éprouve le besoin « de réfléchir à ce que doivent être les relations entre toutes les religions. Il y a une aspiration des cœurs et des esprits les plus éclairés à ce que la page de la méfiance et du rejet soit tournée pour que s’ouvre une page faite de bienveillance et de respect mutuel » (B. Boutaleb). Ce n’est pas le moindre intérêt de cet ouvrage actuellement diffusé au Maroc.

Jamaâ Baïda et Vincent Feroldi, Présence chrétienne au Maroc (XIX-XX° siècles), Rabat, éditions du Bou-Regreg, 2005, 240 p.

Vendredi 18 Novembre 2005


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site